Comment bien choisir son poêle à pétrole ?

Avec l’augmentation incessante du prix de l’électricité, l’usage des équipements fonctionnant grâce à d’autres sources d’énergie s’avère indispensable. Le chauffage par poêle à pétrole constitue un moyen de chauffage d’appoint rentable et très efficace pour le logement. Bien qu’il n’arrive pas à assurer le chauffage de toutes les pièces de la maison de manière simultané, il faut savoir qu’il procure des avantages considérables sur plusieurs plans. Le choix de ce modèle de chauffage à pétrole varie en fonction des besoins de ses utilisateurs. Les détails.

Les différents types de poêles à pétrole

  • Le poêle à mèche

Comment bien choisir son poêle à pétrole ?

En principe, le poêle à mèche constitue un poêle de chauffage à simple combustion. Autonome, il représente le modèle le plus économique. Bien qu’il soit très accessible sur le plan financier, il faut savoir qu’il constitue le moins pratique et le moins confortable parmi les modèles de poêles à pétrole. Non seulement il dégage une forte odeur, mais il exige d’importants entretiens.

  • Le poêle à double combustion

Connu également sous le nom de poêle à laminaire, le poêle à double combustion se caractérise par le fait qu’il dispose de deux chambres de combustion. Avec un tel équipement, ce modèle assure un chauffage optimal. Bien qu’il garantisse une meilleure performance par rapport au poêle à mèche, le poêle à double combustion rejette un taux réduit de monoxyde de Carbone. Au niveau du prix, il coûte beaucoup plus cher que le poêle à mèche.

  • Le poêle à pétrole électronique

Les modèles électroniques demeurent le choix idéal pour ceux qui souhaitent profiter d’un modèle de chauffage plus précis et plus homogène. Doté d’un thermostat, le poêle à pétrole électronique dispose d’un système de régulation par thermostat et d’un système de ventilation. Ces équipements lui permettent d’assurer une meilleure répartition de chaleur.

 

Les différents critères de choix

La performance en matière d’énergie : les critères de choix des poêles à pétrole sont multiples, la performance énergétique en fait partie. Cet élément est important, car l’impact du coût du carburant sur la facture est non négligeable. Bien que l’équipement coute moins cher, s’il demeure très gourmand en énergie, cela fera inévitablement grimper le coût de la facture du chauffage.

La performance en matière de chauffage : dans ce contexte, il faut tenir compte du confort que l’équipement procure aux occupants de la pièce. Si le chauffage n’arrive pas à réchauffer toutes les pièces de la maison, il doit au moins assurer le confort de la pièce où il se trouve. Ainsi, le modèle idéal doit disposer d’une performance incontestable, non seulement en matière de volume de chauffe, mais surtout en matière de rapidité de chauffe. Pour profiter d’un chauffage à pétrole performant, il faut opter pour les modèles les plus modernes.

 

Comparatif entre radiateurs bain d’huile et les poêles à pétrole

Le poêle constitue une excellente alternative au radiateur bain d’huile. À la différence du modèle à pétrole, le radiateur ne dispose pas d’une excellente performance de chauffage. La montée de la température est moins rapide. L’avantage du poêle à pétrole réside sur le fait qu’il ne consomme que très peu d’énergie par rapport au radiateur. Sur le plan technique, ce modèle n’assure que très peu, contrairement au niveau de la sécurité. Il est doté d’un dispositif dont le rôle est de couper automatiquement le système en cas de surchauffe. À part cela, le radiateur bain d’huile ne dessèche pas l’air et diffuse une chaleur constante dans toute la pièce.

 

Quelques notes de prévention avant de choisir votre poêle

Si au niveau du prix, l’avantage du poêle à pétrole est non négligeable, son aspect pratique demeure moins agréable. Les poêles à pétrole peuvent représenter d’énormes dangers à leurs utilisateurs. Lors de leur combustion, ces équipements dégagent du monoxyde de carbone, du gaz carbonique ou encore des oxydes d’azote dont la quantité varie selon le type de poêle à pétrole. Ces émissions ne présentent pas seulement des risques d’incendie. Elles peuvent être à l’origine de nombreuses maladies, telles que des problèmes respiratoires, des intoxications. Les occupants de la pièce où l’équipement a été installé risquent l’asphyxie s’ils ne prennent pas les mesures adaptées. C’est la raison pour laquelle il convient de respecter les consignes d’utilisation, notamment en matière d’aération et de ventilation. Aussi, avant d’acquérir un chauffage, il faut vérifier s’il représente un modèle conforme à la norme NF. Cette norme permet de garantir que l’équipement respecte les mesures de sécurité en vigueur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *